GUIDE DES NORMES EPI (EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE)

Vos EPI garantissent votre sécurité

Vous êtes jardinierpaysagisteélagueur ou bûcheron et votre métier vous expose à des risques quotidiens ? Pour vous offrir une protection maximale contre ces risques, vous devez mesurer le degré de protection dont vous avez besoin voire même le degré de protection que vous impose la loi. Dans ce guide nous vous expliquons tout ce qui'il faut savoir sur la réglementation EPI afin de vous aider à comprendre les normes des vêtements de travail et à bien choisir vos vêtements de protection.

Le marché des EPI (Equipement de Protection individuelle) est un marché réglementé visant à assurer la protection des professionnels au travail. Ainsi l’élagueur ou le bûcheron, avant de taillerabattre ou tronçonner un arbre devra obligatoirement s’équiper d’EPI répondant aux exigences fondamentales en termes de santé et de sécurité. Parce que la sécurité au travail est la priorité de tous, Guillebert met à votre disposition une série de guides consacrés aux équipements de protection individuelle (EPI). Retrouvez tout ce qu’il est important de connaître sur les différents types d'équipements de protection individuelle : catégorie d'epi, normes, conditions d'utilisation, entretien…

Classification des vêtements de protection par catégorie

Catégorie d'EPI n°1 : vêtements de protection

Ces vêtements de protection ont uniquement besoin d'une déclaration de conformité pour être commercialisés.

Catégorie d'EPI n°2 : vêtements anti-coupure, haute visibilité et grand froid

Ces vêtements de protection ont besoin du marquage CE et d'une déclaration de conformité pour être commercialisés.

Cette catégorie d’EPI s’applique à l’équipement des professionnels de l’élagage et du bûcheronnage ainsi qu'aux travailleurs sur corde pour la protection anti-chute. 

Catégorie d'EPI n°3 : vêtements de protection pour les risques graves à effets irréversibles

Vêtement de protection, lunettes casques contre la chaleur (100°C), le froid (-50°C) et les chocs électriques. Ces équipements de protection ont besoin du marquage CE, d'une déclaration de conformité et d'un contrôle ISO de la production réalisé par un laboratoire certifié pour être commercialisés.

En d’autres termes, les équipements de travail de catégorie 1 couvrent les risques mineurs. Les équipements de protection spécifique pour les risques importants sont de catégorie 2. La catégorie 3 concerne les équipements de sécurité pour les risques d'accidents graves à effets irréversibles ou mortels.

Le saviez-vous ?
La vérification périodique du matériel E.P.I. contre les chutes en hauteur est obligatoire : elle permet de s’assurer du bon fonctionnement du matériel et, si besoin, de procéder aux réparations nécessaires ou au renouvellement de ces E.P.I. Un contrôle de qualité permanent. En savoir + sur le contrôle des epi.