Pose et utilisation des différents nichoirs

Les nichoirs se multiplient dans les centres villes. Esthétiques et discrets, ils se marient à l’environnement urbain et font le lien entre l’oiseau et l’Homme. Ces petits habitats permettent de préserver l’écosystème, mais également d’entretenir la lutte biologique pour la régulation de certains nuisibles. Découvrez nos conseils de pose et les spécificités de ces petites maisons en bois.

Pourquoi poser des nichoirs ?

Les nichoirs favorisent la reproduction des espèces. Pour un nichoir posé, ce sont plusieurs nichées qui peuvent se succéder dans une même année. Une nichée consomme jusqu’à 500 insectes par jour ! Egalement, la pose de ces maisonnettes en bois valorise les espaces communs et montre la volonté des villes à embellir le cadre de vie.

La lutte biologique

Parmi les problématiques que nous étudions chez Guillebert, la lutte contre les nuisibles est une préoccupation quotidienne. Lutter contre les nuisibles, oui. Mais nous voulons le faire de manière responsable et durable, en limitant l’action des actifs chimiques. A votre tour, mettez en place ces actions de lutte simples, efficaces et valorisantes.

  • La mésange bleue : avec 2 nichées possibles par an, elle met au monde 6 à 12 oisillons par nichée. Elle consomme la chenille processionnaire en grand nombre.
  • La mésange charbonnière : avec 2 nichées possibles par an, elle met au monde 8 à 15 oisillons par nichée. Elle est LE prédateur de la chenille processionnaire, au point de la consommer directement dans les nids de chenilles. Insensible aux poils urticants, elle est capable de vider un nid. Egalement, elle est en capacité de retirer la peau de la chenille du reste du corps afin d’éviter l’ingestion de poils urticants. 

Ces mésanges sont facilement identifiables :

La mésange consomme également la pyrale du buis, grande ravageuse dont les dégâts empirent chaque année. Egalement, avec son régime insectivore adopté au début de printemps, elle consomme des frelons asiatiques (ouvrières isolées). Elle nettoie également les nids abandonnés en fin de saison en se délectant des larves de frelons restantes. 

La mésange bleue et la mésange charbonnière n’ont pas le même habitat. La mésange charbonnière préfère un nichoir avec une ouverture de 34 mm, tandis que la mésange bleue se contente d’une ouverture de 28 mm.

Les nichoirs constituent une méthode douce pour la lutter contre les nuisibles envahisseurs tout en favorisant la cohabitation des espèces avec le milieu urbain et leur observation.

Quand poser les nichoirs ? 

Les nichoirs pour mésanges se posent idéalement d’octobre à mars. De mars à août, les nichoirs peuvent être observés sans être touchés pour ne pas troubler les occupants. En septembre, vient le temps du nettoyage des nichoirs. L’utilisation de produits détergents est proscrite. De l’eau et une éponge suffisent !

Comment poser les nichoirs ?

Les nichoirs à oiseaux sont à placer à bonne hauteur pour prévenir des prédateurs tels que les chats. Il est déconseillé de planter un clou dans l’arbre pour fixer. En effet, créer une ouverture dans le bois de l’arbre, c’est favoriser le développement de champignons et bactéries vecteurs de maladies. Il est plutôt conseillé d’utiliser une fixation non intrusive de type sangle qui permet un maintien du nichoir tout au long de la saison. Mieux encore, l’utilisation de la bande à clouer pour arbres assure une mise en place optimale. En ceinturant l’arbre et en plantant le clou dans le nichoir, vous obtenez une fixation durable, à l’épreuve du temps et des conditions météorologiques.

Il est recommandé de poser un nichoir pour 150 m2 afin d’éviter la concurrence sur le territoire et garantir des proies suffisantes en nombre. L’orientation conseillée des nichoirs est conseillée vers l'Est, le Sud-est, voire le Nord-est.

A savoir

Un cerclage métallique autour de l’ouverture permet de protéger les nichoirs des attaques menées par les pics. Ces prédateurs ont pour pratique d’augmenter la taille du trou à l’aide de leur bec afin de saisir les œufs ou les oisillons. Un nichoir équipé de ce cerclage est un nichoir qui ne devra pas être renouvelé car protégé.

Un nichoir en pin Douglas ou en cèdre rouge est naturellement imputrescible. Il résiste aux intempéries et aux insectes et ne nécessite aucun traitement particulier. 

Pensez-y !

Le nichoir est un bon outil éducatif et permet d’initier à l’observation des oiseaux. En écoles, en centre-aérés ou lors de journées citoyennes,  la construction et la pose de nichoirs sont des activités qui responsabilisent et sensibilisent à la préservation de l’écosystème. 

Les autres nichoirs

D’autres auxiliaires se révèlent bien utiles dans la lutte biologique et un habitat adapté doit être mis en place. Ces alliés parfois oubliés sont pourtant redoutables !

  • Les hirondelles : grandes consommatrices de moustiques, un nichoir peut accueillir jusqu’à trois nichées par an. La pose du nichoir se fait d’octobre à mars, avec un nettoyage en septembre.
  • Les chauves-souris : elles prélèvent les moustiques, papillons nocturnes, coléoptères, mouches guêpes et trichoptères en grand nombre. 
  • Les hérissons : ils sont de véritables nettoyeurs et limitent la prolifération des limaces, escargots, coléoptères, mille-pattes, chenilles… Le nichoir permet d’aider à la reproduction et constitue un abri contre les prédateurs. 
  • Les abeilles solitaires : elles sont les meilleures alliées pour la pollinisation. Elle pollinisent jusqu’à 300 fois plus que les abeilles à miel ! Le nichoir permet d’accueillir les larves afin qu’elles s’y développent. 
  • La chrysope : grande consommatrice de pucerons, elle en mange de 300 à 500 tout au long de son stade larvaire !

Nos nichoirs

  1. SEE_15995__.jpg

    Nichoir à chauve-souris

    25,14 € 20,95 €
    Comparer
    Voir le produit
  2. SEE_15996__.jpg

    NIchoir à hérissons

    63,04 € 52,53 €
    Comparer
    Voir le produit
  3. SEE_15999__.jpg

    Nichoir à hirondelles

    25,14 € 20,95 €
    Comparer
    Voir le produit
  4. SEE_13882__.jpg

    Nichoir à mésanges bleues

    25,14 € 20,95 €
    Comparer
    Voir le produit
  5. SEE_16002__.jpg

    Nichoir à mésanges bleues

    27,66 € 23,05 €
    Comparer
    Voir le produit

5 résultat(s)

Les hôtels à insectes

Les insectes auxiliaires remplissent deux rôles majeurs : la pollinisation des plantes et la lutte biologique. En leur donnant un abri, vous les protégez et permettez une action efficace contre les nuisibles. Les hôtels à insectes accueillent, entre autres, l’abeille solitaire, le papillon, la coccinelle, la chrysope, le perce-oreille, le syrphe… Présents dans les jardins publics ou sur les ronds-points, les hôtels à insectes ont également une fonction décorative.

Nos hôtels à insectes

  1. SEE_19743__.jpg

    Hôtel à insectes

    284,21 € 236,84 €
    Comparer
    Voir le produit